clandestina

Migration and Struggle in Greece

Alain Badiou soutient la lutte des 300 migrants grévistes de faim

Posted by clandestina on 6 February 2011

Dans toute l’Europe, on prend des mesures dramatiques contre les ouvrières de provenance étrangère.

On leur fait payer une crise dont les responsables sont le système financier et tous ses soutiens politiques. Il devient pratiquement impossible d’obtenir une régularisation du séjour dans un pays européen. On vote contre eux des lois liberticides et hostiles à toute égalité entre les gens qui vivent ici.

Il serait bien plus logique de demander des comptes aux dirigeants du capitalisme mondialisé et à tous ceux qui le servent, que de se tourner vers des gens qui sont, à l’échelle mondiale, deux fois victime de ce système inique. D’ abord, parce qu’ils sont forcés pour survivre de quitter leur pays d’origine, ensuite parce qu’ ils sont exploités et persécutés dans les pays où ils sont venus.

Je m’associe à la demande de tous les gens du progrès : dans tous nos pays européens, en Grèce comme rn France ou ailleurs, la justice veut qu’on régularise la situation des ouvrières de provenance étrangère, qu’ on cesse de faire contre eux des lois scélérates, qu’on abolisse les persécutions policières et bureaucratiques.

Alain Badiou, philosophe, dramaturge et romancier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: